Err

Uma Thurman dans Kill Bill : La Mariée est une motarde

Uma Thurman dans Kill Bill : La Mariée est une motarde
Dans Kill Bill (volumes 1 & 2) Uma Thurman retrouve Quentin Tarantino, presque dix ans après Pulp Fiction. L’une des scènes les plus célèbres du film la figure sous les traits (masqués) d’une motarde en route pour la vengeance. LNLM a enquêté pour vous sur les dessous du tournage.

Kill Bill, by Q & U

Kill Bill est un film de Quentin Tarantino en deux volumes sortis respectivement en 2003 et 2004. Le premier volume ambitionne de rendre hommage au cinéma de kung-fu, quand le second volume se rapproche plutôt des codes du « western spaghetti ».
Affiche film Kill Bill
Quentin Tarantino retrouve dans ce film Uma Thurman, qu’il avait déjà mis à l’honneur dans Pulp Fiction en 1994 (Palme d’or du Festival de Cannes la même année). C’est d’ailleurs lors du tournage de Pulp Fiction qu’ils auront tous les deux l’idée de Kill Bill, ce qui amènera le réalisateur à présenter l’histoire comme relevant de Q & U, pour Quentin et Uma.
 
Le réalisateur n’en est alors, avec Kill Bill, qu’à son quatrième film. Il va devoir se battre pour tourner avec Uma Thurman : en 2001, au moment où le tournage doit débuter, elle annonce qu’elle est enceinte. Les studios Miramax refusent tout d’abord de repousser le tournage, mais Tarantino ne lâche rien : c’est finalement en janvier 2002, et avec Uma Thurman, que retentit le premier « Action ! » d’une longue série.
 
Le film, très violent par moments, a été interdit aux moins de 16 ans en France à sa sortie pour le premier volume, et aux moins de 12 ans pour le second.

Uma Thurman, La Mariée vengeresse

Uma Thurman dans Kill Bill
Uma Thurman donne la réplique dans Kill Bill à d’autres actrices et acteurs très populaires, dont notamment Lucy Liu, David Carradine, ou encore Michaël Madsen. Elle campe le rôle de La Mariée, une femme dont le volume 2 nous apprendra le nom véritable : Béatrix Kiddo. Au début du diptyque, le spectateur la découvre en effet dans une chapelle d’El Paso au Texas, lors de son mariage. Surgit alors une bande d’assassins qui tue tout le monde et laisse La Mariée pour morte. Elle survivra cependant à quatre ans de coma, et se mettra à leur poursuite et à celle de leur chef, Bill, qui est aussi son ancien amant.

Une motarde héritière de Bruce Lee

Bruce Lee
Dans le film, La Mariée incarnée par Uma Thurman est une ancienne tueuse à gages ayant œuvré au sein d’une organisation secrète, le Détachement International des Vipères Assassines. Elle est donc experte en arts martiaux, et notamment en kung fu et maniement du sabre. Pour parvenir à se hisser à la hauteur de son personnage, l’actrice s’est soumise aux côtés des autres acteurs, mais aussi du réalisateur solidaire, à un entraînement particulièrement intensif.
 
C’est au cours du premier volume que La Mariée apparaît sous les traits d’une motarde : après s’être fait faire un katana à Okinawa, elle prend l’avion pour Tokyo où elle compte affronter O-Ren Ishii, jouée par Lucy Liu, et son gang, les « 88 fous ». C’est au moment où elle suit en moto le cortège d’O-Ren Ishii que l’on aperçoit La Mariée en moto, dans son costume jaune rayé de noir emblématique du film : il s’agit en fait d’un hommage transparent au Jeu de la mort, dernier film tourné par Bruce Lee, sorti en 1978.
Cette scène se déroule avec en fond le morceau Green Hornet interprété par le trompettiste Al Hirt. Uma Thurman file son ennemie sur une Kawasaki ZZR 250, colorée en jaune (plutôt qu’en vert) pour l’occasion. Les motos escortes d’O-Ren Ishii sont des Yamaha FZ 400 Fazer. Pour l’anecdote, au cours de cette scène ce n’est même pas Uma Thurman qui est en selle, mais sa doublure pour les cascades, Lisa L. McCullough : l’entraînement intensif pré-tournage ne comprenait apparemment pas de stage moto, contrairement à celui de Carrie-Anne Moss dans Matrix, par exemple.
 
Il n’en reste pas moins que la scène où La Mariée suit à moto le cortège d’une O-Ren Ishii qui semble ne se douter de rien restera l’une des plus emblématiques du film : dans son costume de tigresse blessée, Uma Thurman déploie alors autour de son ennemi une toile invisible, et on ne sait si elle n’y périra pas elle-même.
 
Le choix de la moto n’est pas innocent à ce moment du film : le personnage de La Mariée y apparaît très mobile, capable de venir narguer son adversaire jusque sous sa fenêtre, sans être pour autant reconnue grâce à la protection du casque. La moto représente alors une fois de plus l’accessoire indispensable d’une femme ayant pris en main son destin, et prête à en affronter les méandres.
Rédigé le  17 déc. 2014 23:38 dans La moto au féminin  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site
 
Recevez notre lettre d'informations.

LNLM est la plus grande boutique en France dédiée à l'équipement moto pour femme. Elle propose : casques jets, intégraux et modulables, blousons en cuir et en textile, pantalons en cuir et textile, jean kevlar, gants, bottes et baskets, bagageries et accessoires.
Logo Facebook
Logo Instagram